L'euro (À savoir) par Jean-Pierre Vesperini

L'euro (À savoir)

Titre de livre: L'euro (À savoir)

Éditeur: Dalloz

Auteur: Jean-Pierre Vesperini


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: L'euro (À savoir).pdf - 28,162 KB/Sec

Mirror [#1]: L'euro (À savoir).pdf - 29,922 KB/Sec

Mirror [#2]: L'euro (À savoir).pdf - 45,810 KB/Sec

Jean-Pierre Vesperini avec L'euro (À savoir)

Le 1er janvier 2002, les billets et les pièces en euros ont été introduits dans douze des quinze États membres que comptait alors l'Union européenne.
En 2012, dix-sept des vingt-sept États membres de l'Union européenne ont adopté cette monnaie commune
:
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Grèce, Espagne, Estonie, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovénie et Slovaquie (Grande-Bretagne, Danemark, Suède, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, République tchèque, Pologne, Lituanie et Lettonie ne font pas partie de la zone euro).

Depuis la mise en place de l'Union économique et monétaire, l'euro est devenu l'un des symboles les plus visibles de l'intégration européenne, et si les évènements de l'actualité récente montrent que la zone euro peine à coordonner les politiques économiques de ses membres, il n'en demeure pas moins que l'euro représente un outil politique essentiel de l'intégration européenne.

Livres connexes

Le 1er janvier 2002, les billets et les pièces en euros ont été introduits dans douze des quinze États membres que comptait alors l'Union européenne.
En 2012, dix-sept des vingt-sept États membres de l'Union européenne ont adopté cette monnaie commune
:
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Grèce, Espagne, Estonie, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovénie et Slovaquie (Grande-Bretagne, Danemark, Suède, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, République tchèque, Pologne, Lituanie et Lettonie ne font pas partie de la zone euro).

Depuis la mise en place de l'Union économique et monétaire, l'euro est devenu l'un des symboles les plus visibles de l'intégration européenne, et si les évènements de l'actualité récente montrent que la zone euro peine à coordonner les politiques économiques de ses membres, il n'en demeure pas moins que l'euro représente un outil politique essentiel de l'intégration européenne.

Le 1er janvier 2002, les billets et les pièces en euros ont été introduits dans douze des quinze États membres que comptait alors l'Union européenne.
En 2012, dix-sept des vingt-sept États membres de l'Union européenne ont adopté cette monnaie commune
:
Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Grèce, Espagne, Estonie, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovénie et Slovaquie (Grande-Bretagne, Danemark, Suède, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, République tchèque, Pologne, Lituanie et Lettonie ne font pas partie de la zone euro).

Depuis la mise en place de l'Union économique et monétaire, l'euro est devenu l'un des symboles les plus visibles de l'intégration européenne, et si les évènements de l'actualité récente montrent que la zone euro peine à coordonner les politiques économiques de ses membres, il n'en demeure pas moins que l'euro représente un outil politique essentiel de l'intégration européenne.